Histoire(s) de fous

Refermer Foucault ? (2)

Posted in Controverses by Guillaume Henchoz on 17 octobre 2009

Marcel Gauchet est philosophe et directeur d'études à l'EHESS

Marcel Gauchet est philosophe et directeur d'études à l'EHESS

Comme nous avons pu le constater dans un billet précédent, le travail de Michel Foucault présente de graves lacunes du point de vue historique. Toutefois, ces détracteurs ne se situent pas uniquement du côté des historiens. C’est depuis une perspective plus philosophique que Marcel Gauchet critique les thèses de Michel Foucault sur la folie.

Ce n’est pas tant la périodisation de Foucault que Gauchet récuse, mais bien la thèse centrale de sa réflexion. Pour Michel Foucault la raison telle qu’on la définit classiquement à partir du cartésianisme a besoin de l’exclusion de la folie pour se constituer. Derrière cette première affirmation, il y a une seconde hypothèse avancée par l’auteur de l’Histoire de la folie à l’âge classique : la psychiatrie est une réplique de cette exclusion primordiale. Pour Gauchet, cette affirmation relève du mythe. Il affirme un parti pris opposé. Ce serait au contraire à partir d’une logique d’inclusion que s’élaborerait la raison moderne. C’est ce parti pris qu’il défend dans l’ouvrage qu’il signe avec la psychiatre Gladys Swain, La Pratique de l’Esprit humain.

L’hypothèse de Foucault était séduisante en son temps, affirme Marcel Gauchet. Elle a rencontré les aspirations de son époque. Si elle perdure encore de nos jours relayée par une grande partie du monde intellectuel et médiatique, c’est parce qu’elle résonne avec un mythe contemporain, celui de l’égalitarisme:

Foucault ne dénonçait pas seulement l’exclusion des fous. Il dénonçait l’exclusion tout court. Or l’égalité, c’est la passion de l’inclusion, la volonté d’inscrire l’humanité tout entière dans un espace d’identité commune. (Préface de la Pratique de l’esprit humain)

Robert Castel est sociologue à l'EHESS où il a dirigé le Centre d'étude des mouvements sociaux

Robert Castel est sociologue à l'EHESS où il a dirigé le Centre d'étude des mouvements sociaux

En fait, on peut constater que la tradition historiographique asilaire française se scinde en deux branches distinctes qui se retrouve toutefois au moment de conclure. D’un côté on trouve des chercheurs comme Michel Foucault ou encore le sociologue Robert Castel (auteur en 1976 de l’ordre psychiatrique : l’âge d’or de l’aliénisme ) pour qui la psychiatrie devient un nouvel outil de classement, un instrument aux ordres d’un pouvoir. Castel opère même une critique très « gauchiste » de la psychiatrie. Il considère cette dernière non pas comme la réponse médicale à la maladie mentale mais comme une réponse à une question qui se pose depuis la révolution bourgeoise: comment justifier l’incarcération d’individus dans une société qui s’est idéologiquement engagée à fonctionner sur le modèle « contractuel ». Ce type d’hypothèses viennent en droite ligne du courant antipsychiatrique qui se développe dès la fin des années 1950 autour de psychiatres comme Thomas Szasz ou Ronald D. Laing. D’un autre autre côté on trouve les hypothèses développées par Gauchet et Swain qui décrivent la naissance de cette spécialisation médicale qu’est la psychiatrie sous un angle plus optimiste sinon même franchement idéaliste. Aux yeux du français et de l’américaine, la révolution de 1789 s’est avérée bien plus démocratique que véritablement bourgeoise. C’est donc dans un véritable élan d’amélioration de la condition humaine que les deux chercheurs placent le développement de la psychiatrie.  Au final, on remarque cependant que tout le monde reste d’accord afficher le même constat. Les asiles sont un échec.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :